Visites

Chapelle de Ollmuth avec autel tabernacle

La bâtisse trône sur un promontoire au-dessus du village; l'emplacement défini une orientation vers le sud. Construction aux murs enduits, de trois axes se refermant sur trois côtés; sur le côté du pignon, la tourelle carrée et plaquée d'ardoise présente une flèche octogonale et un toit en croupe à la couverture d'ardoise. Le pignon avant accentue uniquement le cadrage rectangulaire composé de pilastres et de solives, du portique en arcs en anse de panier. Sur la clé de voûte figure la datation ANNO DOMINI 1834, en chiffres romains.

La porte en caissons d'origine présentant des éléments décoratifs classiques a été conservée. Les encadrements de fenêtres en plein cintre sont caractéristiques de l'époque, avec une accentuation en lissé de l'imposte et de la crête. L'autel rococo magnifiquement sculpté ALTARE PRIVILEGIA TUM DIEBUS LUAE 1750 domine l'espace couvert par un plafond voûté et au mobilier baroque dépouillé. Fastueuse construction de colonnes autour d'une niche centrale, décorée de chérubins, de bas-reliefs avec ornements et scènes. Au-dessus de la solive, encadrés de volutes, se trouvent un pélican, et, comme terminaison, une auréole de lumière portant le monogramme IHS. L’antependium ou le devant d’autel y appartenant, est sculpté de représentations figurales et ornementales.

L'œuvre, de provenance inconnue, représente l'un des autels rococo les plus élaborés que l'on peut trouver dans la région. 

D'autres représentations figuratives sont constituées par un St. Sébastien (XVIIe siècle) et des figures baroques de la Vierge Marie et d'un prophète. L'église filiale est un exemple bien conservé de l'influence continue de ce type de construction baroque au XIXe siècle, que l'on rencontre fréquemment dans la région de Trèves.

Öffnungszeiten: entrée libre

Karte des Ruwertals

Cliquez s.v.p. pour agrandir la carte.

Retour au sommaire