Visites

L'autel latéral à Waldrach

Située en surplomb et donc visible de loin, l'église de Waldrach est une nouvelle construction datant de 1905-1906. La tour ouest de quatre étages, dont s'est inspiré le nouveau bâtiment date de 1256. Cette dernière a survécu à plusieurs reconstructions ou conversions et s'inscrit à merveille, avec le toit de l'église contemporaine, dans l'environnement du village et le paysage de viticulture.

En ce qui concerne la décoration intérieure, l'objet le plus précieux est représenté par l'autel latéral, sur la droite. Celui-ci est composé de trois fragments provenant d'une ancienne tombe, laquelle avait été conçue par le notoire Hans Ruprecht Hoffmann pour une église de Trèves, sur la demande de deux frères issus de la famille Enschringen. De là, ces trois parties ont été amenées à Waldrach en 1803, et assemblées dans un autel portant la Sainte Croix. Ces fragments ont été alors intégrés dans 

un bas-relief posé sur un autel-sarcophage, dont le fond est décoré d'or noir. Sur la gauche à côté de la croix, se trouve la Vierge Marie, face baissée et regard rempli de douleur, devant elle se tiennent Dietrich de Enschringen et sa sœur, en tant que nonne. A droite, se trouve Saint Jean Baptiste dans un geste extatique et manteau flottant au vent. En face de lui, est agenouillé Robert von Enschringen, vêtu d'un vêtement de chœur, l'étole d'hermine repose sur son bras. D'après la direction du regard des personnages, l'ancien crucifix devait être de taille moins importante.

L'autel latéral sur le côté gauche, est l'ancien maître-autel. La construction du tabernacle, avec ses puissantes volutes et ses pièces courbées, remonte au XVIIIe siècle. Il est complété par une Immaculée Conception en bois, ainsi que par des anges en adoration.

Öffnungszeiten: entrée libre

Karte des Ruwertals

Cliquez s.v.p. pour agrandir la carte.

Retour au sommaire