Visites

Duisburgerhof

Dans la périphérie sud de Ruwer, à proximité de la route menant à Eitelsbach, se trouvent, tout à côté d'un parc boisé, les bâtiments flanqués de tours de la ferme agricole Duisburgerhof.

Cette ferme agricole appartenait initialement aux seigneurs de Schonenberg. Ils la cédèrent à Philipp Christoph von Sötern, archevêque de Trèves au cours du XVIIe siècle. Durant la période française, la ferme agricole fut mise aux enchères, et au XVIIe siècle, elle fut l'objet d'une donation par son propriétaire en faveur du Collège épiscopal de Trèves, lequel est aujourd'hui encore en possession de ladite ferme.

Deux parties de bâtiment de la ferme agricole actuelle datent du Moyen-Age. Tout d'abord, la tour d'habitation de quatre étages à l'angle sud-ouest, qui présente une tour d'escalier construite en saillie. Celle-ci remonte au XIVe siècle et est pourvue d'un portique large et arqué s'ouvrant sur cour, - portique qui a été emmuré, à l'exception d'une ouverture de porte. De grès rouge, les fenêtres sont en partie encadrées en ogive. Au-dessus de l'ancienne entrée, est fixé le cadre d'un blason. Il comprend une épigraphe qui indique que Hugo von Schonenberg, chanoine capitulant et membre de la chorale de la cathédrale de Trèves, fit moderniser la tour d'habitation en 1571. Le deuxième et le quatrième étages furent équipés de nouvelles fenêtres. La tour d'escalier reçut un escalier en colimaçon en pierre, dans l'hélice duquel on aménagea de l'espace pour la fixation d'une attache. En 1588, la tour d'escalier reçut son propre portique de forme Renaissance, avec les armoiries des seigneurs de Schonenberg. L'ancien bâtiment d'habitation à l'angle nord-ouest, maintenant utilisé comme écurie, fut également conçu afin qu'il puisse servir, en cas de nécessité, de bâtiment de défense.  

Les autres bâtiments furent reconvertis, voire construits de neuf au XIXe siècle. C'est ainsi qu'en 1840, les anciennes écuries furent reconverties en halle, mise en jonction à l'est avec la tour d'habitation. De nos jours encore, le Collège épiscopal de Trèves exploite la Duisburgerhof en tant que bâtiment de ferme, pour la viticulture et l'agriculture. 

Öffnungszeiten: entrée libre

Karte des Ruwertals

Cliquez s.v.p. pour agrandir la carte.

Retour au sommaire