Visites

Le Camp romain près de Holzerath

A un kilomètre au nord-est de Holzerath, à une altitude de 511 mètres, au nord de la route en direction de Reinsfeld, se trouve un terrain en friche planté d'arbres et de buissons, alors qu'aux alentours, s'étirent de partout des champs cultivés. La langue vernaculaire désigne cet endroit comme étant le « Camp romain ».

Au siècle dernier, on pouvait encore voir à cet endroit de nombreux vestiges de murs, des remparts en pierre et des fossés, lesquels laissaient supposer que se trouvait sur ce site un lieu de refuge ou un camp fortifié. Jusqu'à présent, aucune trouvaille archéologique n'a pu être faite de situ, qui pourrait déterminer clairement l'utilisation et la date de la construction. Cependant, la présomption exprimée à maintes reprises, qu'il s'agit effectivement ici d'un des camps militaires romains fortifiés, ne peut être écartée d'emblée. Le dit camp militaire fut construit à proximité de Trèves vers la fin de l'occupation romaine afin de protéger la ville contre les attaques ennemies, alors que les Germains pénétraient de plus en plus souvent dans la région de Trèves.

Ces postes militaires auront sûrement eu l'objectif de garantir la sécurité des routes conduisant à Trèves. La route de Holzerath/Reinsfeld se trouve sur le tracé de l'ancienne Voie Romaine qui menait de Trèves à Hermeskeil. Le site où se trouve ce que l'on désigne sous le nom de « Camp romain » était donc parfaitement adapté pour protéger efficacement cette route.

Öffnungszeiten: entrée libre

Karte des Ruwertals

Cliquez s.v.p. pour agrandir la carte.

Retour au sommaire