Visites

La sépulture princière de Thomm

Si l'on roule de Neuhaus en direction de Trèves par la B 52, on aperçoit sur la droite, derrière la dérivation vers Thomm, un tertre ou tumulus de terre au milieu d'un champ. Ce tumulus, nommé « Thommer Hübel » dans la langue vernaculaire, recèle une sépulture princière qui remonte à l'époque celtique. De nos jours encore, il présente un diamètre estimé à 25 mètres avec une hauteur de 2,50 mètres. A l'origine, ce tumulus devait être beaucoup plus élevé. L'un des derniers princes électeurs est supposé avoir déjà effectué des fouilles archéologiques sur ce site, et avoir mis à jour de précieux objets. En 1939, le Musée régional de Trèves (Landesmuseum Trier) a procédé à des fouilles systématiques de la tombe. Il a été ainsi constaté que la chambre funéraire fut détruite et pillée ultérieurement. Néanmoins, quelques trouvailles intéressantes ont été faites, telles les restes d'une cruche étrusque à bec et les morceaux de deux bassins en bronze. Ces offrandes funéraires sont caractéristiques des tombes princières de l'époque celtique. Thomm doit probablement son nom à ce tumulus, en latin également tumulus.

Le fait que les plateaux sur lesquels se trouvent aujourd'hui les villages de Thomm et de Osburg, aient été peuplés depuis des temps très anciens, est prouvé par l'existence d'innombrables tumulus funéraires, qui se trouvaient entre Osburg et la B 52, mais qui, de nos jours, sont en grande partie détruits et utilisés comme terre de labour. Parmi plus de 100 tumulus funéraires existants, seuls 44 ont subi des fouilles archéologiques par le Musée régional de Trèves (Landesmuseum Trier), au tournant du siècle. Les découvertes faites ont démontré que les défunts ont continué à être inhumés dans cette nécropole de Osburg, et ce, au cours de la période globale de la culture de l'Hunsrück-Eifel, c'est-à-dire du XIe siècle au IIIe siècle av. J.-C. 

Une poterie richement décorée qui provient de ce site, peut être admirée au Musée régional de Trèves (Landesmuseum Trier).

 

Öffnungszeiten: entrée libre

Karte des Ruwertals

Cliquez s.v.p. pour agrandir la carte.

Retour au sommaire